VICTORIAVILLE, Que. –  La direction du Cégep de Victoriaville est très heureuse d’annoncer la nomination de M. Martin Demers au poste de directeur de l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie. Le comité exécutif du Cégep a retenu la proposition du comité de sélection à la suite d’une recommandation unanime.
 
« Le Cégep de Victoriaville est très heureux de la nomination de M. Demers au poste de directeur de l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie », souligne le directeur général du Cégep, monsieur Paul Thériault. « Le comité de sélection a été impressionné par sa connaissance du secteur industriel et du milieu institutionnel », ajoute-t-il.
 
Depuis juillet 2015, monsieur Demers occupe le poste de directeur général du Centre de recherche EQMBO-Entreprises affilié au Cégep de Victoriaville. En collaboration avec l’équipe en place, il a procédé à la révision du plan stratégique du Centre, à la recherche de partenaires pour l’obtention d’importantes subventions, à la mise en marche de plusieurs projets de recherche appliquée et à l’élaboration de la nouvelle image de marque. « Lors de son mandat à EQMBO-Entreprises, M. Demers a su démontrer sa capacité de réseautage et son leadership mobilisateur » a tenu à mentionner M. Thériault. Mentionnons qu’il avait auparavant occupé des postes liés à la direction et à la gestion dans différentes industries ainsi qu’au Collège de Maisonneuve.
 
Monsieur Demers est détenteur d’un baccalauréat en Génie chimique de l’École Polytechnique de Montréal et d’un programme de perfectionnement des cadres supérieurs de l’École des dirigeants des Hautes études commerciales. Il est aussi membre du comité du Créneau d’excellence Accord meuble et bois ouvré. « C'est avec enthousiasme que je me joins à une grande école nationale pour relever, en équipe, les prochains défis», confie M. Demers.
 
Le nouveau directeur de l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie entrera en fonction lorsque le Cégep de Victoriaville aura trouvé un successeur à M. Demers à la direction d’EQMBO-Entreprises. Nous souhaitons évidemment que M. Demers entre en poste le plus rapidement possible » de conclure M. Thériault.
 
En terminant, mentionnons que l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie accueille actuellement près de 200 élèves à l’enseignement régulier à Montréal et à Victoriaville et emploie une quarantaine de personnes. Elle est la référence en matière de formation technique et professionnelle dans le domaine de l’ébénisterie.
 

Have something to say? Share your thoughts with us in the comments below.